Mots-clé : fatal sister

L’arme fatale

Si tu n’es pas né(e) à l’époque où Val Kilmer avait des abdos en bétons et où Mel Gibson était beau gosse, tu ne peux pas saisir cette subtile référence ( autosatisfaction toujours) à la série de « nanards » des 80’s ( décennie reine en matière de brushing,  d’épaulettes et de films cultes) pour en venir à vous parler du vrai sujet de ce billet: la jupe « fatal sister « de Vanessa Pouzet.

Je sais que je suis en retard d’une guerre ( 6 mois dans la blogosphère = 20 ans dans la vraie vie, non?) mais lorsque j’ai découvert cette jupe, je me suis retrouvée en mode fan hystérique: je la veux, je la veux!!!! Pour tout vous dire, c’est même ce patron qui m’a donné la motivation pour coudre de nouveau.

Pour une fois, j’ai scrupuleusement suivi les conseils de la créatrice ( l’approche de la maturité sans doute…), j’ai fait une toile et ma toile c’est vite transformée en vraie jupe:

fatal sister

 

fatal sister

fatal sister

J’avais initialement coupé le patron en 38 avec des marges de couture (en plus des marges prévus dans le patron!) car j’avais un peu peur que Vanessa Pouzet taille petit…. mais j’aurais dû faire le choix du 36  car, pour le coup, je pense que la taille du patron correspond bien à ma taille de confection habituelle. J’ai donc du reprendre les coutures latérales pour rattraper  mon erreur.

Comme préconisé, j’ai utilisé un tissu jacquard (trouvé sur le site my pretty mercerie) mais au lieu de la bande de droit fil ( dont les merceries de ma charmante campagne ignoraient l’existence), j’ai utilisé du tissu thermocollant que j’ai coupé en bandes… et ça fait très bien la blague!

Elle est très facile à réaliser et les finitions sont super propres. Bref, tout ce que j’aime. La V2 est déjà en cours de finalisation.

PS: Cette fois, je n’attendrais pas 6 mois pour me manifester ( j’ai enchainé 2 déménagements en 8 mois et des projets pro prenants donc pardon pour le silence)!