Mots-clé : un été couture

Mon chemisier Berthe

J’ai envie de courir dans l’herbe telle Laura Ingalls, les oiseaux chantent à ma fenêtre, le ciel est bleu, les nuages font des cœurs, la nature est mon amie, la nature m’aime!

Et pourquoi donc, ma bonne dame? Parce que j’ai réalisée une chouette chemise en recyclant mes (grandes) chutes de tissu ( celui utilisée pour la robe Éléonore)! Elle est pas belle la vie?

IMG_7163

chemise un été couture

chemisier berthe

Berthe de dos

C’est une bonne surprise ce chemisier car honnêtement, c’était plus un projet « test » qu’un projet muri. Comme quoi, c’est souvent quand on ne se prend pas trop la tête en fantasmant son projet, que l’on est le plus satisfait du résultat! Du coup, je la porte tout le temps!

Sinon, j’ai utilisé le patron « Berthe » du livre un  » Un été couture « . J’ai fait quelques modifications:

  • j’ai allongé le devant ( au risque de faire ma vieille rabat joie…. je n’aime pas trop l’asymétrie …et puis, je n’ai plus l’âge ( ni les abdos) pour me balader le nombril à l’air…);
  • j’ai utilisé des pressions kam au lieu de boutons;
  • j’ai utilisé un biais bleu marine pour l’ourlet du bas et les emmanchures.

Bilan de ma création ultra positif: ce chemisier ne m’a rien coûté + j’ai recyclé mes chutes+ je l’adore!

Trop cool le recyclage!

gif chemise

 

La jupe 11h30

A l’origine, je voulais une jupe midi ( traduction pour les « non modasses »: une longueur mi mollet) parce que j’avais craqué sur les silhouettes gracieuses de jeunes sylphides portant ce type de jupe:

jupe-midi1

Oubliant que je ne faisais pas 1m80 pour 45 kg, je me voyais déambuler négligemment sur mes talons de 12 cm en arborant mon petit air de bobo de province Provence …  et  la réalité m’a rattrapée…

Bien qu’ayant trouvé un patron simplissime de jupe midi dans l’ouvrage « un été couture » ( la jupe Adrienne), j’ai encore choisi mon tissu en dépit du bon sens. Au lieu d’un tissu fluide type viscose (vivement conseillé dans l’ouvrage de surcroît), j’ai jeté mon dévolu sur une bonne vieille cotonnade pas fluide pour un sous ( et qui se chiffonne facilement en plus!)! Ben oui, suivre les conseils des auteurs des patrons et de couturières chevronnées, c’est tellement 2013… Soyons folles, faisons ce qui nous chante n’importe quoi.

Forcément au premier essayage, je ressemblais plus à un bon gros ballon vieux rose qu’à une des grâces susmentionnées, j’ai donc dû m’adapter à la dure réalité (du tissu et de ma morphologie) :

– j’ai taillé sec dans la largeur du tissu pour éviter l’effet trop « ballon » lié au choix d’un tissu manquant de fluidité;

– j’ai raccourci pour arriver à une longueur sous le genoux ( donc plus vraiment midi mais  d’où 11h30… Ha ha! Qu’est ce qu’on se marre…);

Et tadaaaaaammmmm:

 

jupe adrienne

jupe RDC

jupe adrienne

 

Ah sinon, j’ai aussi pas mal galérer avec la boutonnière automatique de ma nouvelle machine…. car je n’arrive pas à la faire démarrer à l’endroit voulu… J’ai l’impression que cette MAC a son libre arbitre et décide de l’endroit où elle daigne commencer mes boutonnières. Pour la contrôle freak que je suis, la boutonnière automatique  c’est pas cool du tout! Bref, je suis une vieille grincheuse qui préfèrerait sa MAC toute simple… ( mais je suis preneuse d’un bon tuto sur les boutonnières automatiques avec une Singer).

Bel été à vous!